Tests Rapides d’Orientation Diagnostique

Share

Leur petit nom, c’est TROD. Largement répandus concernant le dépistage du VIH (réglementés en France depuis 2010), des tests concernant la syphilis et les hépatites virales seront disponibles dans les mois ou années à venir.

Le principe de réalisation du TROD VIH est expliqué ici en image par SIDA Info Service :

Petite analyse de texte

Le nom un peu compliqué du TROD n’est pas dû au hasard. Ces tests sont qualifiés de :

  • Rapide, car la mise en œuvre technique pour aboutir au résultat est relativement courte, de quelques minutes. Cela cache cependant une rigueur de prise en charge, que ce soit par les associatifs ou professionnels de santé qui le réalisent, nécessitant des entretiens pré-test et post-test, pour une durée totale d’environ 45 minutes.
  • Orientation Diagnostique, car bien que fiable il est recommandé de contrôler le résultat par un test classique (prise de sang). En particulier, tout test positif doit absolument être vérifié par prise de sang.

Le résultat : négatif / positif / indéterminé

Un test qualifié de négatif signifie qu’aucune trace de la maladie testée n’a été retrouvée. Mais il faut prendre en compte le délai de fiabilité, qui pour le VIH est de 3 mois après le dernier risque (contre 6 semaines pour les tests classiques par prise de sang). Ainsi, un TROD VIH négatif réalisé avec un test de bonne qualité permet de dire à plus de 99.5% qu’il y a plus de 3 mois, la personne testée n’était pas infectée par le virus du SIDA. Un test classique par prise de sang peut confirmer ce résultat avec une meilleure fiabilité.

Un test qualifié de positif signifie que son résultat oriente vers une probable présence de la maladie testée. Cependant, dans ce cas, un test classique par prise de sang est indispensable, car les faux positifs (rendre un résultat positif alors que la personne testée n’est en fait pas touchée par cette infection) ne sont pas rares avec ce type de test.

Enfin, il existe des cas où il est difficile d’interpréter la réaction colorée sur laquelle est basée le test. Le résultat est alors qualifié d’indéterminé. Comme pour les résultats positifs, il est alors indispensable de réaliser un test classique par prise de sang.

Où faire un TROD ?

La réalisation des TROD est réglementée. Actuellement, la réalisation de ce type de tests est principalement le fait d’actions spécifiques, habituellement dirigées vers les publics à haut risque, par

  • les associations habilitées, comme AIDES ;
  • les CAARUD auprès du public usager de drogues ;
  • les CeGIDD, notamment dans le cadre d’actions « hors-les-murs » spécifiques.

A noter que cibler les publics à haut risque pour la réalisation de TROD réduit fortement le risque de faux positif évoqué précédemment.

L’autotest : le TROD à faire soit-même

La réalisation de TROD nécessite une formation spécifique. A l’automne 2015 ont été mis sur le marché un type de test VIH basé sur la technique du TROD, mais dont l’utilisation simplifiée permet de le réaliser chez soi, à condition de bien prendre le temps de lire la notice explicative. Plus d’infos concernant ces autotests VIH sur cette page.

Aller plus loin

Attention, les TROD et autotest VIH ne peuvent détecter… que le VIH. Après un de ces tests, c’est une excellente occasion de venir nous voir ou de consulter votre médecin traitant pour confirmer ce test et rechercher d’autres IST !

Laisser un commentaire